Shocks TV

Accès Membres

Planifier vos présences avec

Vous pensez que le roller hockey est un sport exclusivement masculin ? Détrompez vous !

Equipe feminine

Megane, Sonia, Bérénice (Sharks antony), Delphine, Florence (Sharks antony)
Audrey (Sharks antony), Melissa (Pucks), Estelle, Tiffany

En effet, les filles ont également leur place sur le terrain, et chez les Shocks les équipes sont mixtes, qu'elles soient adultes ou jeunesse. Dans l'objectif de monter une équipe féminine, des entrainements spécifiques sont organisés en compagnie d'autres joueuses provenant de clubs amis.

Le premier de ces entrainements a eu le jeudi 5 novembre : l'occasion parfaite pour quelques images, et pour interroger 2 de nos joueuses adultes, ainsi qu'une de nos jeunes joueuses en catégorie poussins.

Si vous avez encore des appréhensions à l’idée de les rejoindre, lisez leurs réponses à nos questions et lancez-vous !

Photo interview

Enaïs, Delphine, et Estelle

Peux-tu te présenter en quelques mots?
Estelle :
Je m’appelle Estelle, j’ai 19 ans. Je joue depuis l’âge de 10 ans. J’ai d’abord joué dans l’équipe mixte  benjamine et ensuite dans l’équipe mixte minime au club d’Elancourt.

Mon frère a connu le club des Shocks par le biais du forum des associations de ma ville. Je l’ai accompagné à son premier cours d’essai et au final, la semaine suivante j’ai moi-même effectué mon premier cours d’essai et me suis inscrite à la fin de ce premier entrainement.

Delphine :
Je m'appelle Delphine, je viens tout juste de commencer cette année chez les Shocks. Mon fils a commencé il y a 2 ans à la suite d'une porte ouverte. Il commence maintenant sa troisième année et sa sœur Enaïs l'a rejoint l'année suivante. Les voir jouer et évoluer dans ce sport m’a motivé à me lancer aussi dans l'aventure.

Enaïs :
Je m'appelle Enaïs, j'ai 8 ans bientôt 9. C'est ma deuxième année de roller hockey chez les Shocks. Mon frère en fait aussi et c'est ça qui m'a donné envie d'en faire.

Qu'est ce qui te plait dans le roller hockey ?
Estelle :
Je trouve que le hockey est un sport assez complet. C’est un sport d’équipe, de vitesse. Un sport où notre sens de l’observation est mis à contribution. Mais c’est aussi un sport physique qui permet de bien se défouler. C’est aussi un sport assez technique, où il faut une certaine dextérité. C’est cet ensemble qui m’a plu.

J’ai arrêté le hockey après 5 ans de jeu à cause de problèmes d’effectif et, à l’époque, d’un double surclassement qui n’a pas pu avoir lieu. J’ai donc joué pendant 3 ans dans une équipe de foot féminine. J’ai décidé de reprendre le hockey cette année, tout d’abord car ce sport me manquait. La vitesse et le coté physique me manquait. Avec le foot je ne me défoulais pas autant qu’avec le hockey. Le roller hockey m’a aussi permis d’améliorer ma capacité physique. C’est aussi un sport qui m’a permis d’apprendre à contrôler mon énergie. En match, l’adrénaline monte rapidement et avec un jeu physique cela peut vite dégénérer. J’ai appris à gérer mon énergie, poser le jeu quand il le faut, ne pas se précipiter, s’énerver. J’ai aussi, par le fait de jouer dans une équipe de garçons, appris à m’affirmer.

Delphine :
Ce que j'aime avant tout c'est le côté esprit d'équipe, cela m'a beaucoup manqué depuis que j'ai arrêté le basket.

Enaïs :
Ce qui me plait c'est l'esprit d'équipe et la technique. Je fais aussi de la gym mais c'est complètement différent!! Mais j'aime beaucoup ces deux sports.

Comment se passe la mixité avec tes homologues garçons ?
Estelle :
Je n’ai pas eu de problèmes particuliers avec les garçons.

Au départ, c’est vrai qu’ils faisaient attention de peur de me faire mal. Lors des entrainements, ils n’allaient pas forcément au contact. Puis au final, en leur montrant que moi je ne me gênais pas, que je n’hésitais pas à aller au contact, ils ont fini par faire de même. J’ai très vite trouvé ma place car ils m’ont mis sur le même pied d’égalité qu’eux.

Delphine :
Cela se passe très bien, je n'ai rencontré aucun problème. Je pense que c'est plus moi qui me met en retrait non pas parce que ce sont des garçons mais car tous maîtrise très bien rollers et crosse contrairement à moi et je ne veux pas les "déranger"...mais je ne peux que prendre de l'assurance avec le temps!

Que réponds-tu à ceux qui te disent que le roller hockey "c'est un sport de garçons" ?
Enaïs :

Rien il n'y a aucun sport que pour les garçons et que pour les filles!

Et ça se passe bien avec les garçons ?
Enaïs :
Oui, je m'amuse bien avec eux, mais il y a quand même une autre fille.

Que dirais tu à celles qui seraient tentées par l'aventure ?
Estelle :
Tout simplement de se lancer ! De ne pas avoir peur. De ne pas se fier à ce que les autres peuvent dire. Souvent on entend « Le hockey c’est un sport de garçons ». Non le hockey est un sport mixte. Je pense que quel que soit le sport, les filles ET les garçons ont leur place.

Je leur dirais de se lancer justement pour pouvoir changer cette façon de penser. Pour faire enfin ce dont elles ont réellement envie. Je leur dirais qu’il existe aussi des équipes féminines si le fait de jouer avec des garçons est un problème pour elles.

Delphine :
Je leur dirais de sauter le pas, c'est une chouette aventure, il n'y a pas d’âge ni d'histoire de sexe pour jouer au roller hockey... je l'ai bien fait!

Enaïs :
J'essayerai de la convaincre en lui disant que ce sport est un sport d'équipe et qu'il faut venir essayer avant de dire non et que je pense qu'elle aimerait bien...tout comme moi!

entrainement

En plein exercice !

 

entrainement

On écoute le coach